Vous êtes ici

Elisabeth GUIGOU est la nouvelle à la présidence de la Fondation Anna Lindh

afp.png
© AFP
04/12/2014
Elisabeth GUIGOU, Ancienne Garde des Sceaux et actuelle Présidente de la commission des Affaires européennes à l’Assemblée nationale, a été nommée Présidente de la Fondation Anna Lindh.

La Fondation Anna Lindh
 
La Fondation euro-méditerranéenne Anna Lindh est une organisation intergouvernementale mise en place en 2004 et basée à Alexandrie en Egypte. Elle œuvre pour le dialogue et la rencontre interculturelle entre les peuples. Elle favorise la mise en place de projets entre les organisations de la société civile dans la promotion de la paix, de la coopération et de la compréhension entre les pays du pourtour méditerranéen. Ses domaines de compétence sont l’éducation, la culture et les libertés fondamentales telles que la liberté d’expression et de la presse.
 
La Fondation Anna Lindh (FAL) est régie par un Conseil d’Administration composé de représentants des 43 pays de l’Union pour la Méditerranée. Serge TELLE, Délégué interministériel à la Méditerranée, est le représentant de la France. La présidence de la FAL est assurée depuis 2008 par le marocain André AZOULAY.
 
Elisabeth GUIGOU, la candidate de la France
 
Dans une lettre envoyée, le 22 octobre 2014, à la Présidente du Conseil d’Administration, Mme STABEJ, Elisabeth GUIGOU avait présenté officiellement sa candidature, soutenue par la France, pour présider la Fondation à partir de  2015.
 
Née au Maroc en 1946, Elisabeth GUIGOU a toujours accordé une grande importance à la Méditerranée et au voisinage entre les peuples de la région euro-méditerranéenne.
 
Ancienne Ministre déléguée chargée des Affaires étrangères (1990-1993) puis députée européenne de 1994 à 1997, Elisabeth GUIGOU connait parfaitement les enjeux et les défis auxquels les pays des deux rives de la Méditerranée sont confrontés. Elle prône ainsi une solution par la coopération et le dialogue entre les deux rives de la Méditerranée mais également par le rôle vital que joue la société civile dans les pays méditerranéens. Cette nomination marque la volonté de la France d’être présente et active dans la région euro-méditerranéenne.
 

- Multi-pays -
Date de mise à jour : 16/12/2014