Vous êtes ici

Jean-Louis Levet, Haut Responsable à la coopération industrielle et technologique franco-algérienne

levet_v10.png
Crédit © agenceecofin 2013
28/05/2013
La co-localisation au service de l’industrie et du commerce extérieur de la France : la France se dote d’un Haut Responsable à la coopération industrielle et technologique avec l’Algérie.

L’Algérie et la France ont souhaité renforcer et faire fructifier leurs relations. Ce souhait a été formalisé par la déclaration d’Alger signée le 19 décembre 2012 par François Hollande, Président de la République française, et Abdelaziz Bouteflika, Président de la République algérienne démocratique et populaire, et par la Déclaration conjointe franco-algérienne pour un partenariat industriel et productif signée par Nicole Bricq, ministre du commerce extérieur, et Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, avec Chérif Rahmani, ministre algérien de l’Industrie, des PME et de la promotion de l’Investissement.
 
Afin que cette coopération prenne corps, les ministres ont choisi de la confier à Jean-Louis LEVET, Conseiller auprès du Commissaire général à l’investissement. Par lettre de mission du 17 mai 2013 signée par les Ministres du Redressement productif et du Commerce extérieur, M. LEVET a été nommé Haut Responsable à la coopération industrielle et technologique franco-algérienne. Cette Mission, basée à la DiMed, a pour objet de préparer et de mettre en œuvre une coopération pour « un partenariat industriel et productif » entre la France et l’Algérie fondé sur un « modèle de coopération qui sera appelé à devenir un moteur pour la Méditerranée de demain ».
 
L’objectif principal de cette Mission est d’identifier, en relation étroite avec  des correspondants algériens (Ministère du développement industriel  et de la Promotion des investissements), les besoins respectifs et les opportunités mutuellement profitables en matière de coopération industrielle et de stimuler et de faciliter les conditions de partenariats entre entreprises françaises et entreprises algériennes et plus largement entre opérateur des deux pays dans les domaines de la recherche, de la formation , de la technologie et de l’industrie.
 
Dans cette perspective, Jean-Louis LEVET a défini, en étroite relation avec ses correspondants algériens, le programme d’action de sa mission qui s’organise autour de trois grandes orientations :
 

  • Mise à niveau des structures de formation et de qualification en lien direct avec l ‘objectif de réindustrialisation de l’économie algérienne ;        

 

  • Développement des infrastructures techniques et technologiques en appui des industries algériennes,

 

  • Réalisation de partenariats productifs entre firmes françaises et algériennes.

 
La constitution de partenariats diversifiés doit constituer autant de cas d’exemplarité sur lesquels les deux pays pourront s’appuyer pour contribuer à créer des relations de confiance, communiquer et inscrire la dynamisation des relations industrielles franco-algériennes dans le long terme.
  

- Multi-pays -
Date de mise à jour : 03/06/2014