Vous êtes ici

La France et la Tunisie ont signé une «Alliance franco-tunisienne pour le numérique»

francois_hollande.jpg
© AFP
05/07/2013
A l’occasion de la visite en Tunisie du Président François Hollande, la signature d’une « Alliance franco-tunisienne pour le numérique » basée sur la colocalisation donne une nouvelle impulsion aux relations commerciales entre les deux pays.

Le Président de la république soutient la colocalisation

 
Lors de son intervention de clôture au siège de l’Union Tunisienne de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat (UTICA) à Tunis, à l’occasion du Forum économique franco-tunisien, le samedi 6 Juillet 2011, le Président de la République, François HOLLANDE, a déclaré :
 
 « La Tunisie peut compter sur le soutien de la France. […] Deuxième domaine, l'alliance numérique, c'est-à-dire les nouvelles technologies. Il y a eu, là-aussi, un partenariat exceptionnel entre entreprises françaises et entreprises tunisiennes avec des prolongements commerciaux permettant la colocalisation, car nous savons bien, parlons franchement, qu'il y a toujours un risque en ces domaines du numérique, des centres d'appels ; que ce qui est installé en Tunisie pourrait être défavorable à l'emploi en France. Justement, ce type de  convention permet de rassurer, les uns et les autres, pour que ce qui se fait en Tunisie soit favorable à l'activité en France et que nous ne nous mettions pas à nous concurrencer inutilement.  Créer de l'emploi et en France et en Tunisie dans le secteur des nouvelles technologies, c'est possible justement à travers un réseau de PME et de start-up que nous avons réussi à fédérer. » 

 

Nicole BRICQ et Mongi MARZOUK signent une Alliance

 
Fort de 13 000 diplômés par an, le secteur des TIC représente 7% du PIB tunisien. A l’occasion de la visite du Président de la République, François HOLLANDE, au siège de l’UTICA à Tunis, Mongi MARZOUK, le ministre tunisien des Technologies de communication et Nicole BRICQ, ministre française du Commerce extérieur, ont signé un accord instituant l’« Alliance franco-tunisienne pour le numérique ».
 
La Tunisie souhaite devenir une importante plateforme technologique dans la région méditerranéenne. Elle se trouve en situation de complémentarité avec la France, dont l’expertise en matière de Technologies d’information et de communication (TIC) est mondialement reconnue.
 
Le but de l’« Alliance franco-tunisienne pour le numérique », comme le souligne le Président François HOLLANDE, est de « créer de l'emploi et en France et en Tunisie dans le secteur des nouvelles technologies, [ce qui] est possible justement à travers un réseau de PME et de start-up que nous avons réussi à fédérer. »

 

La colocalisation dans le domaine du numérique

 
Le projet de co-localisation numérique vise à développer les partenariats privés en « passant d’une relation de sous-traitants à celle de collaborateurs » explique Kais Sellami, président de la Fédération tunisienne des TIC.
 
L’« Alliance franco-tunisienne pour le numérique » a officialisé 13 partenariats entre firmes tunisiennes et françaises, concernant de nombreux volets du numérique, tels l’e-gouvernance, l’e-éducation, la télémédecine et la dématérialisation des paiements. 
 
Cette Alliance numérique permettra notamment de répondre aux besoins de la région et visera les appels d’offre internationaux et les marchés de l’Afrique subsaharienne, tout en montrant l’exemple d’une co-localisation franco-méditerranéenne réussie.
 

France
Tunisie
Date de mise à jour : 13/09/2013