Vous êtes ici

Les ministres français et tunisien du numérique ont lancé la phase II de l’Alliance franco-tunisienne pour le numérique et ont assisté à la signature des 34ème et 35ème accords de partenariat

aftn.jpg
©DiMed
24/09/2014
Axelle LEMAIRE, Secrétaire d’Etat au numérique, et Tawfik JELASSI, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et du Numérique de Tunisie, ont assisté à la signature des 34ème et 35ème accords de partenariat et ont nommé les représentants du secteur privé de l’Alliance franco-tunisienne pour le numérique.

La France s’engage activement pour une politique de coopération renforcée dans le numérique en Méditerranée. Identifiant cette clé de développement majeure, la France et la Tunisie ont intégré les questions numériques à l’agenda de la grande Conférence internationale qui s’est tenue en Tunisie, le 8 septembre 2014, intitulée « Investir en Tunisie, la Start-up democracy », en présence du Premier ministre français, Manuel VALLS. Dans son discours d’ouverture, le Premier ministre, insistant sur l’importance du numérique, a rappelé que sa Secrétaire d’Etat au numérique, Axelle LEMAIRE, se rendrait au Forum ICT4ALL 2014 organisé par la Tunisie et dont la France était, cette année, l’invité d’honneur.
 
A l’occasion de ce 8ème Forum ICT4ALL, Axelle LEMAIRE et son homologue tunisien Tawfik JELASSI ont co-présidé la réunion de lancement de la phase II de l’Alliance, le 24 septembre 2014, à Hammamet, en Tunisie.
 
Organisée par le Medef International et l’UTICA, la réunion a rassemblé les membres de l’Alliance, ainsi que de nouveaux entrants, en présence de l’opérateur Ubifrance Tunis et de la DiMed.
 
35 binômes au sein de l’Alliance (voir ci-dessous la liste en PDF)
 
Née du constat, dressé par le Medef International et l’UTICA, puis débattu au sein des pouvoirs publics français par le biais d’ADETEF, d’une complémentarité entre entreprises françaises et tunisiennes dans le domaine du numérique, l’Alliance a été agréée par les syndicats et associations professionnelles de patronat français et tunisien et portée sur les fonts baptismaux, le 5 juillet 2013, par le Président de la République française, qui y a vu un projet exemplaire de la « Méditerranée de projets ».
 
L’objectif est de former des partenariats productifs entre la Tunisie et la France, fondés sur les principes de la colocalisation et du rôle géographique de hub de la Tunisie, passerelle entre l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient. Il s’agit de passer de la sous-traitance à la co-traitance, c’est-à-dire au gagnant-gagnant.
 
L’Alliance a plusieurs réunions de présentation à son actif. La dernière en date s’est déroulée à la Chambre du Commerce et de l’Industrie de Lyon, attestant ainsi du bien-fondé de ce modèle dans les territoires.
 
Ce 24 septembre 2014, deux nouveaux binômes ont rejoint l’Alliance portant à trente-cinq le nombre de binômes d’entreprises ou d’entités entrées dans l’Alliance depuis juillet 2013. Le CNRS, Tunisie Telecom et QOS Design vont joindre leurs efforts et leurs compétences pour œuvrer à la mise en place d’un centre de recherche commun, qui pourra se développer à terme sur l’ensemble du continent. De même Discovery et Softway Médical vont s’allier pour le développement et le déploiement de solutions d’e-santé au Maghreb et en Afrique.
 
Un exemple de réussite est le binôme Cassiopae (éditeur français de logiciels) et Oxia (SSII tunisienne). En trois ans, leur société commune a remporté de nombreux appels d’offres sur de nouveaux marchés, en Egypte, en Algérie, au Maroc, au Sénégal et en Arabie Saoudite. En Tunisie, plus de cinquante personnes ont été recrutées. En France, Cassiopae a multiplié par quatre ses effectifs et par cinq son chiffre d’affaires. 
 
Un autre résultat concret de l’Alliance est l’effet club qu’elle génère. Ainsi, la veille de la réunion, Get’IT a invité tous les membres de l’Alliance, ainsi que des prospects, à un cocktail de networking.
 
Finalement, l’entreprise STMicroelectronics s’est montré intéressée à rejoindre l’AFTN, des démarches ont été entamées dans ce sens.
 
Nomination de deux représentants de l’Alliance pour le secteur privé
 
« Afin de consolider le dispositif et de renforcer sa dynamique », comme le prévoit l’accord fondateur de l’Alliance, chacun des Ministres a désigné un référent du secteur privé qui « assurera le suivi et la bonne mise en œuvre des actions identifiées par les partenaires ». Ces représentants « pourront effectuer des missions dans les prochaines semaines et proposer une feuille de route commune, incluant le développement de projets concrets, en lien avec les organisations professionnels et les administrations compétentes des deux pays ». Du côté tunisien, le Ministre Tawfik JELASSI a nommé Kais SELLAMI, Président de la Fédération Nationale des TIC à l’UTICA et Chef d’Entreprise. Du côté français, la Secrétaire d’Etat Axelle LEMAIRE a désigné Alexandre ZAPOLSKY, Co-président de la commission Internationale du Syntec Numérique et chef d'entreprise.
 
Signature d’un Accord franco-tunisien comportant un paragraphe sur l’Alliance franco-tunisienne pour le numérique
 
Axelle LEMAIRE et Tawfik JELASSI ont signé, le 24 septembre 2014, un Arrangement administratif en faveur le renforcement de la coopération dans le domaine du numérique entre les deux pays. Cet Accord prévoit, notamment, un soutien accru à l’Alliance, afin de favoriser l’émergence de structures communes susceptibles de conquérir le marché arabo-africain. 
 
Prochaines étapes
 
L’Alliance projette six de ses binômes au Salon international du GITEX, à Dubai, du 12 au 16 octobre 2014.  Ils seront présents sur le stand commun France-Tunisie.
 
Enfin, Axelle LEMAIRE, dans son discours d’ouverture du Forum d’ICT4ALL, a déclaré que l’Alliance devrait bénéficier d’un « Fonds commun France-Tunisie abondé à hauteur de 30 millions d’euros pour répondre aux appels d’offre ». « Il sera géré conjointement par Siparex, côté français, et Tuninvest, côté tunisien », a précisé la Secrétaire d’Etat.
 
Voici la liste des partenariats conclus au sein de l'Alliance franco-tunisienne pour le numérique, à retrouver, également, sur le site de l’Alliance,  et des binômes présents au GITEX.
 
 

- Multi-pays -
Date de mise à jour : 08/10/2014