Vous êtes ici

Les pays méditerranéens à l’honneur du Solar Decathlon Europe 2014

solar.jpg
28/06/2014
Deux pays méditerranéens sur le podium de l’édition 2014 du Solar Decathlon : l’Italie est première, avec le projet « Rhome for Dencity », la France est deuxième, avec le projet « Philéas ».

Solar Decathlon Europe 2014 s’est déroulée en France, à Versailles du 28 juin au 14 juillet 2014.
 
A l’origine, Solar Decathlon est une compétition universitaire internationale, créée en 2002, par le Département d’Etat américain à l’Energie, dans l’objectif de stimuler l’innovation et la transmission des savoirs dans le domaine des énergies renouvelables. L’événement rassemble des élèves issus de nombreuses universités du monde entier afin de concevoir les habitations « du futur ». Au cours de la compétition composée d’une dizaine d’épreuves, les maisons solaires sont exposées au grand public et les équipes en concurrence diffusent leur savoir-faire technique, scientifique et industriel. Depuis 2010, Solar Decathlon se déroule chaque année en alternance en Europe et aux Etats-Unis.
 
Lors de l’édition 2014, six enjeux ont été mis en avant : innovation, densité, mobilité, accessibilité financière, sobriété et contextualisation.
 
Versailles a accueilli vingt équipes représentant seize pays répartis sur trois continents, avec un budget de neuf millions d’euros. Chaque équipe était chargée de la conduite d'un projet de bâtiment du début à la fin et était composée d'universitaires issus de nombreuses disciplines (architectes, ingénieurs, communicants, et commerciaux).
 
Sur dix hectares, les vingt équipes en compétition, composées d'une quarantaine de membres chacune, devaient construire à taille réelle des habitations de 75 m² à bas coût et reproductibles à l’échelle industrielle dans les jardins du Château de Versailles.
 
Le ministère de l'Égalité des territoires et du Logement avec pour maitre d’œuvre le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) ont marqué leur fort soutien à l’initiative. En particulier, la ministre de l'Égalité des Territoires et du Logement, Mme Cécile DUFLOT, a soutenu ce projet en indiquant qu’il s’agissait d’un « lieu unique où chercheurs, universitaires, entreprises et professionnels se rencontrent » et a souligné l’implication de la ville de Versailles et de son maire : « M. de Mazières, vous avez porté la candidature de votre ville devant les pouvoirs publics. Je suis la première témoin à pouvoir dire que vous l’avez fait avec un grand engagement qui rendait encore davantage enthousiasmant l’envie de soutenir ce beau projet ».
 
Le projet italien « Rhome for Dencity » remporte l’édition 2014
 
Le projet « Rhome for Dencity », porté par des élèves de l’Université de Rome III, vainqueur cette année, s’insère dans le contexte urbain romain et aborde de nombreux sujets tels que la densité, le changement climatique, la protection de la nature et les économies d’énergie.
 
L’équipe a développé un immeuble à ossature en bois de quatre étages (12 appartements) à faible coût, permettant de remplacer plusieurs habitations illégales du quartier de la Tor Fiscale à Rome et mettant à disposition de ses habitants des logements dotés de solutions énergétiques propres et actives. Les panneaux photovoltaïques utilisés pour chauffer les habitations ont formé également une décoration s’inscrivant en continuité avec l’architecture de l’immeuble.
 
L’objectif a été d’améliorer la relation des citoyens avec la nature en créant un éco-quartier fait de petits immeubles collectifs au sein d’une « ville intelligente », s’inscrivant ainsi dans le présent tout en protégeant la riche histoire romaine.
 
Le projet français « Philéas » également sur le podium
 
Le projet « Philéas » de l’équipe nantaise Atlantic Challenge arrive deuxième et remporte le prix de « l’efficacité énergétique ». Ce projet consistait en la réhabilitation en logements collectifs d’un bâtiment industriel désaffecté de Nantes. Chaque logement disposait, dans ce projet, d’une loggia de bois et de verre assurant un « chauffage passif » et d’une verrière photovoltaïque sur le toit permettant de cultiver des fruits et légumes.

- Multi-pays -
Date de mise à jour : 10/09/2014