Vous êtes ici

Medgrid : plan de référence d'un réseau électrique à travers la Méditerranée en 2014

energie_4.jpg
©Arnaud BOUISSOU
31/07/2013
Dans le cadre du Plan Solaire Méditerranéen, le consortium Medgrid, créé en 2010, élabore un schéma de développement de référence du réseau de transport et d’interconnexion électrique transméditerranéen.

L’électricité : une condition sine qua non au développement
 
Si les échanges entre les rives nord et sud de la Méditerranée sont bien établis dans le secteur des hydrocarbures (60% du pétrole et 84% du gaz Maghrébin est envoyé en direction de l’Europe), la situation est tout autre en matière d’électricité. L’électricité, élément essentiel pour le développement économique et social, l’urbanisation et l’industrialisation, peine encore à être efficacement produite et transportée à travers les continents.
 
Alors qu’une seule interconnexion existe en Méditerranée, entre le Maroc et l’Espagne, le nouveau réseau électrique transméditerranéen permettrait de transporter près de 5 GW vers l’Europe d’ici 2020, et d’étendre les exportations vers les pays de l’est du bassin.
 
Une approche partenariale
 
C’est à travers un projet de coopération d’initiative française que Medgrid, consortium réunissant des multinationales du secteur énergétique aussi bien allemandes, espagnoles et italiennes qu’égyptiennes, marocaines, syriennes ou jordaniennes, compte élaborer, d’ici 2014, le schéma de développement de référence technique et économique d’un réseau transméditerranéen d’électricité.
 
Medgrid a d’ailleurs signé un accord de partenariat en 2011 avec DESERTEC Industrial Initiative (Dii), consortium d’industriels centré sur la production d'électricité solaire, basé à Munich. « D'un côté, la production d'énergie, de l'autre, son transport : nous avions naturellement vocation à converger » a affirmé André Merlin, président exécutif de Medgrid.
 
Un cadre directeur novateur
 
Le nouveau schéma de référence pour l’élaboration d’un réseau électrique transméditerranéen s’articulera autour de nouvelles technologies (câbles sous-marins à très haute tension pour des profondeurs au-delà de 2000 mètres) et d’approches plus ouvertes en matière de montage de projets et de modes de coopération. Celui-ci mettra notamment l’accent sur la participation d’entreprises du Sud, tout en leur donnant les moyens techniques nécessaires à la réalisation de la transition énergétique de la Méditerranée.
 
Le schéma de développement de référence devra également aboutir, sur le long terme, à l’avènement d’un réseau transméditerranéen capable d’attirer les investisseurs. Pour cela, Medgrid prévoit un cadre favorable aux investissements locaux et à la pérennité des projets sur la rive sud, à travers des évolutions règlementaires pouvant se traduire par des incitations fiscales et par la vente aux enchères de certificats d’émission notamment.
 

Retrouvez les détails du Plan Solaire Méditerranéen ici

- Multi-pays -
Date de mise à jour : 20/09/2013