Vous êtes ici

Tribune de Serge TELLE dans la revue Orient XXI

orient_xx1.jpg
©Orient XXI
13/11/2014
Orient XXI a fait paraître une tribune de Serge TELLE, Délégué interministériel à la Méditerranée, intitulée « La Méditerranée, grande oubliée de l’Europe », le 13 novembre 2014.

Orient XXI est une revue en ligne, créée à la suite des printemps arabes et qui regroupe journalistes, universitaires, militants associatifs et anciens diplomates. Leur objectif est de contribuer à donner une nouvelle image de l’Orient que celle qui est traditionnellement mise en avant par les autres médias.
 
Voici des extraits de la tribune de M. TELLE :
 
« Vu d’Europe, l’espace méditerranéen semble se réduire à ces crises, économiques ou politiques. […] Vu du Sud, le spectacle n’est guère plus optimiste. L’espace européen semble, de là-bas, se résumer à des crispations de plus en plus violentes, des peurs obsidionales et une dangereuse focalisation sur un passé désormais mythifié.
 
[…]
 
Que nous le voulions ou non, nous sommes pourtant voisins, cousins et destinés à vivre ensemble. Car la région euro-méditerranéenne présente des opportunités majeures. Le besoin de main d’œuvre est au Nord et les ressources en main d’œuvre au Sud, le besoin énergétique est au Nord et les ressources en énergie au Sud, les technologies sont au Nord et le besoin de technologie au Sud, l’excédent agricole au Nord et le besoin alimentaire au Sud… À l’ère de la mondialisation, Nord et Sud savent que la taille critique d’un marché est d’environ 800 millions à 1 milliard de personnes : ce sera la taille du marché euro-méditerranéen à horizon 2030.
 
[…]
 
C’est le sens de la «  Méditerranée de projets  » voulue par le président de la République François Hollande. Ces projets sont nombreux. Ils sont éducatifs […], urbains […], démocratiques […], numériques […], financiers …
 
[…]
 
Il y a quelques années, le politologue Pierre Rosanvallon dénonçait la «  myopie  » de nos démocraties, incapables de se projeter dans le long terme. À bien des égards, la Méditerranée est la victime de cette myopie qui nous empêche de voir que notre avenir se construit aussi un peu plus loin que Berlin et un peu au-delà de la prochaine échéance budgétaire… ».
 
 

- Multi-pays -
Date de mise à jour : 01/12/2014