Vous êtes ici

La DiMed participe au lancement d'un groupe de travail sur le numérique avec l'OCCAM

occam_venise_credit_atm.jpg
©DiMed
06/09/2013
Le 6 septembre 2013, la DiMed a participé au lancement du groupe de travail sur le numérique et le développement de la Méditerranée sous l’étendard de l'OCCAM sous mandat des Nations-Unies, à Venise.

Présidé par  Pierpaolo SAPORITO, l’Observatoire pour la Culture et la Communication Audiovisuelle (OCCAM) est l’Agence opérationnelle du Programme Info-pauvreté et chef de file de la Communauté d'expertise « E-services pour le développement » sous mandat de l'Organisation des Nations Unies.
 
Un groupe de travail a été lancé afin d’identifier en Méditerranée, les projets concrets dans le domaine du numérique. Le groupe va être constitué sous l’égide de l'OCCAM et va travailler essentiellement sur les technologies de l’information. Une charte va être rédigée et un ou des projets particuliers vont être mis en avant et renforcés, notamment le projet proposé par l’Italie à la labélisation par l’Union pour la Méditerranée de plateforme numérique pour le développement. Lors des premiers travaux, ont été présentés l’Alliance numérique franco-tunisienne par Tristan MOCILNIKAR, de la DiMed, le projet européen HOMER qui porte sur la thématique de l’ouverture et la mutualisation des données publiques («opendata») à l’échelle euro-méditerranéenne, par Luca GURETTA de la région Piémont ainsi que l’action de l’ADETEF dans le numérique et en Méditerranée par Alain DUCASS de l’ADETEF.
 
Le groupe de travail a été lancé en présence de Enrico GRANARA, représentant de l’Italie auprès de l’Union pour la Méditerranée. A cette occasion, il a rappelé l’importance qu’il y avait à développer des projets multilatéraux concrets. Etaient également présents les députés européens  Niccolo RINALDI, Antonio PANZERI et Franco FRIGO ainsi que PierLuigi MALESANI, Secrétaire général de la COPEAM (Conférence permanente de l'audiovisuel méditerranéen) et Valerio CARUSO, Responsable du Programme Euromed Audiovisuel.
 
La DiMed a également échangé avec l’équipe de FISPMED (Fédération internationale pour le développement durable et de lutte contre la pauvreté dans la Méditerranée-mer Noire) basé à Venise. Cette association fait partie de la structure de coordination du réseau italien de la Fondation Anna Lindh. A été présenté à la DiMeD le projet de Conférence sur la Méditerranée et le développement durable organisée dans le cadre de la Présidence italienne de l’Union européenne du premier semestre 2014.  
 

- Multi-pays -
Date de mise à jour : 13/09/2013