Vous êtes ici

François HOLLANDE décline ses "ambitions pour l'Union pour la Méditerranée"

hollande_a_lupm_credit_presidence_de_la_republique.jpg
© Elysée
11/09/2013
Lors d’un dîner au palais de l’Elysée donné à l’occasion de la Conférence ministérielle de l’Union pour la Méditerranée sur le « Renforcement du rôle des femmes dans la société », le 11 septembre 2013, le président de la République, François HOLLANDE, a salué, dans un discours, l’initiative d’une réunion sur la thématique des droits des femmes euro-méditerranéennes.

Renforcer l’égalité dans un contexte hostile
 
Le président de la République a débuté son allocution en exprimant son profond respect pour le rôle important tenu par les femmes lors des situations de crises dans la région méditerranéenne : « D'abord les Printemps arabes ont été l'occasion pour les femmes d'exprimer bon nombre de leurs aspirations. Je veux saluer toutes celles qui se sont engagées dans ces mouvements et qui sont encore militantes dans les associations (…) Les Printemps arabes ont été une promesse. Promesse de liberté, promesse de dignité, promesse d'émancipation et notamment pour les femmes de la Méditerranée. Je veux que cette promesse ne soit pas oubliée. »
 
Evoquant ensuite le contexte régional difficile dans lequel s’est tenue la Conférence ministérielle, François HOLLANDE a notamment souhaité rappeler l’obligation des Etats à respecter les normes internationales en matière des droits des femmes : « Je rappelle que le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté - c'était en l'an 2000 – une résolution qui souligne le rôle des femmes dans le règlement des conflits et surtout qui exige leur protection. Nous devons en faire application».
 
François HOLLANDE a également insisté sur l’importance de la concrétisation de projets en faveur des femmes de la région en mettant en avant la « Méditerranée de projets ».
 
 
Les ambitions du président pour l'Union pour la Méditerranée : la Méditerranée de projets
 
François HOLLANDE a notamment déclaré : « Je veux également revenir sur les ambitions de l'Union pour la Méditerranée. […] Ce que je veux faire avec vous, c'est porter des projets utiles, concrets pour la population. Pour avancer, il faut une méthode, c'est ce que nous appelons « la Méditerranée de projets ». C'est l'engagement de la France d'apporter des réponses concrètes aux préoccupations des peuples riverains de la Méditerranée : mieux prendre en compte les besoins dans les domaines de la formation, de l'éducation, du développement économique et social, promouvoir des initiatives pour les femmes, pour la jeunesse et d'une manière générale pour les forces vives et leur représentation, notamment les associations. »
 
Enfin, M. HOLLANDE a remercié l’Union pour la Méditerranée et notamment M. Fatallah Sijilmassi, son Secrétaire Général, pour leur engagement envers les initiatives féministes méditerranéennes et a conclu son discours en réaffirmant la forte détermination de la France à s’impliquer dans le respect et la promotion des Droits des femmes sur la scène internationale. 
 
Retrouvez l'article sur la Conférence ministérielle ici.

- Multi-pays -
Date de mise à jour : 16/10/2013