Vous êtes ici

Séminaire franco-algérien « Hygiène et sécurité sanitaire des aliments »

seminaire_franco-alg_22_avril_2014.jpg
© Adepta
22/04/2014
L’événement a réuni, à l’hôtel Hilton d’Alger, près de 150 professionnels des secteurs publics et privés des deux rives de la Méditerranée pour créer et consolider des partenariats équilibrés.

Dans le cadre de la coopération franco-algérienne pour la diversification et la modernisation de l’industrie agroalimentaire, l’Association française pour le Développement des Echanges internationaux de Produits et Techniques Agroalimentaires (Adepta) a organisé un séminaire sur le thème « Hygiène et sécurité sanitaire des aliments dans les secteurs du lait, de la viande et des céréales ».
 
Ce séminaire s’est inscrit en marge de la 12ème édition du Salon international de l'agroalimentaire Djazagro qui s’est tenu du 21 au 24 avril 2014, au Palais des expositions, à Alger. Il a rassemblé une délégation spécialisée dans les secteurs agricole et agroalimentaire présidée par M. Jean-Louis LEVET, Haut Responsable à la Coopération industrielle et technologique franco-algérienne, en présence de M. Bachir DEHIMI, Responsable à la coopération industrielle et technologique algéro-française et sous le haut patronage des ministères de l’Agriculture français et algérien.
 
Production agricole, transformation agroalimentaire et sensibilisation aux enjeux de la sécurité sanitaire des aliments
 
Le développement de l’industrie agroalimentaire nécessite des avancées importantes en matière de sécurité sanitaire des aliments. Présente en Algérie depuis près de trente ans, l’Adepta identifie « de grands projets industriels algériens et accompagne régulièrement de nombreuses entreprises françaises » indique un communiqué de l’Association, soulignant, en outre, que « la technologie française est aujourd’hui plébiscitée par les entrepreneurs locaux de l’agroindustrie ».
 
Afin de répondre aux attentes des partenaires algériens désireux de diversifier les outils de production agricole et de transformation agroalimentaire, des experts français et algériens, publics et privés, ont échangé sur les nouvelles pistes de partenariats possibles. Les travaux en cours portent principalement sur la formation continue des personnels et la sensibilisation, depuis le producteur jusqu’au consommateur, aux enjeux de la qualité sanitaire des aliments, de la traçabilité des produits, de la maitrise de la chaine du froid industriel et du respect des normes de qualité.
 
Une coopération agricole renforcée entre la France et l’Algérie : développement de co-partenariats dans les secteurs agricoles et agroindustriels 
 
Fort d’une volonté affirmée de coopération entre les deux pays, les autorités françaises et algériennes mettent en œuvre diverses actions de coopération et de partenariats. De nombreux projets sont actuellement en cours, réunissant les entreprises françaises et les décideurs algériens publics et privés. Des témoignages concrets d’industriels algériens et français tels que DANONE Djurdjura, BELLAT et le Groupe SIM ont illustré des réalisations de filières intégrées depuis la production jusqu’à la distribution des produits agroalimentaires.
 
M. LEVET a affirmé que « dans les domaines agricoles et agroindustriels, la France et l’Algérie détiennent un vrai savoir-faire qu’elles souhaitent partager avec les agriculteurs et les entrepreneurs » et que « le développement de ce secteur représente un véritable enjeu pour valoriser les productions locales, renforcer la sécurité alimentaire du pays et plus largement répondre à des enjeux de santé publique ».
 
M. DEHIMI a, pour sa part, établi que « le savoir-faire français en matière de technologies de l’agriculture et de l’agroalimentaire est largement reconnu en Algérie et la coopération entre les deux pays est naturelle. ». Il a ajouté qu’il travaillait avec son homologue français, et en collaboration étroite avec les entreprises françaises et algériennes, à « développer des projets équilibrés qui permettent de se développer sur les secteurs stratégiques de l’agriculture et de l’agroalimentaire. ».

Algérie
France
Date de mise à jour : 11/06/2014