Vous êtes ici

Axelle LEMAIRE, invitée d’honneur du Forum ICT4ALL 2014 en Tunisie

ict4all.jpg
©DiMed
24/09/2014
Quelques jours après la visite du Premier ministre français en Tunisie, le gouvernement français, au travers de sa Secrétaire d’Etat au Numérique, Axelle LEMAIRE, était à nouveau présent sur le sol tunisien, témoignant ainsi de l’engagement très fort de la France en faveur de la transition politique et économique en Tunisie, ainsi que de l’importance du sujet du numérique.

Lors de sa visite en Tunisie à l’occasion de la grande Conférence internationale qui s’est tenue en Tunisie au début du mois intitulée « Investir en Tunisie, la Start-up democracy », le Premier ministre français, Manuel VALLS, a insisté, de concert avec son homologue tunisien, Mehdi JOMAA, sur le caractère stratégique du numérique dans nos sociétés. Dans cette perspective, Manuel VALLS a tenu à ce que Axelle LEMAIRE, Secrétaire d’Etat française au Numérique, participe au Forum ICT4ALL 2014.
 
La France était l’invitée d’honneur de la 8ème édition du Forum ICT4ALL, présidée par le Ministre tunisien de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et des Technologies de l'Information et de la Communication, Tawfik JELASSI. La Chef de la Délégation française, Axelle LEMAIRE, était accompagnée de l’Ambassadeur de France en Tunisie, François GOUYETTE, de la Chef de la Mission économique, Christel PERIDON et du Directeur d’UBIFRANCE Tunisie, Bertrand de la FOREST-DIVONNE et de Guillaume ALLARD, chargé de mission Alliance franco-tunisienne pour le numérique à UBIFRANCE ainsi que de Nicolas Le ROUX, Conseiller à son cabinet, du Responsable du pôle Numérique de la Délégation interministérielle à la Méditerranée, Antoine-Tristan MOCILNIKAR, de son adjointe Elodie SERVENT et de Cécile HUMBERT-BOUVIER du Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique.
 
Du 22 au 25 septembre 2014, dix délégations ministérielles, plus de 2200 participants, représentant une quarantaine de pays, ont assisté au Forum ICT4ALL 2014.
 
Le Forum ICT4ALL, premier Forum pour le numérique en Afrique et Moyen-Orient
 
Depuis le Sommet Mondial de la Société de l’Information (SMSI) organisé par les Nations-Unies en 2005 à Tunis-Hammamet, et s’inscrivant dans une approche régionale du SMSI, la Tunisie organise chaque année un Forum régional africano-moyen-oriental consacré aux Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) (à l’exception de 2011).
 
Ce Forum annuel vise à réduire la fracture numérique et à utiliser les TIC comme un vecteur de développement des pays africains et arabes. Il est organisé en partenariat avec, notamment, l’Union internationale des télécommunications (UIT), la Conférence des Nations unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED), l’UNESCO et la Ligue arabe.
 
En ce qui concerne le SMSI, la prochaine étape sera le Sommet Mondial de la Société de l’information + 10, qui se tiendra en mai 2015, à Genève, afin de lancer un nouvel agenda pour les dix prochaines années. Les délégués présents ont demandé une déclinaison régionale du SMSI.
 
Le Forum s’est déroulé autour de trois moments forts : les deux premiers jours ont été consacrés à une trentaine d’événements parallèles organisés par des ministères et des entreprises, les deux jours suivants ont été dédiés aux conférences plénières sur un thème donné, ainsi qu’au Salon d’exposition.
 
Les sessions plénières se sont tenues sur les thèmes de l’économie numérique et de l’e-gouvernement. Les intervenants étaient répartis entre secteur public et secteur privé.
 
« La start up democracy a invité la République numérique », Axelle LEMAIRE
 
Succédant à l’Algérie comme pays invité d’honneur, en 2013, la France a été très présente tout au long du Forum ICT4ALL 2014.
 
La Secrétaire d’Etat au Numérique a, tout d’abord, participé à la matinée de lancement du Forum, le 24 septembre 2014. Avant d’inaugurer les stands avec son homologue tunisien, Axelle LEMAIRE a prononcé un discours.
 
Elle a rappelé que la France était très engagée pour la transition politique, économique et sociale de la Tunisie, comme en attestait les deux visites du Président de la République au cours des sept mois écoulés, la visite du Premier ministre deux semaines plus tôt, ainsi que sa présence au Forum. Elle a notamment appuyé avec force le plan d’action numérique de la Tunisie, la « Stratégie Tunisie Numérique », et, en particulier, la volonté de faire de la Tunisie le hub numérique entre les mondes euro-méditerranéen, africain et arabo-musulman. Elle a appelé à faire « du numérique partout, par tous et pour tous ».
 
Signature d’un Accord entre la France et la Tunisie dans le domaine du numérique
 
A l’occasion du Forum ICT4ALL, la France et la Tunisie ont encore renforcé leur partenariat : Axelle LEMAIRE et Tawfik JELASSI ont, en effet, signé un Accord de coopération dans le numérique, confirmant ainsi la place centrale du numérique dans la stratégie de coopération des deux pays.
 
S’appuyant sur l’acquis de la Déclaration d’intention conjointe créant une Alliance franco-tunisienne pour le numérique, signée le 5 juillet 2013, à Tunis, en présence du président François HOLLANDE, cet « Arrangement administratif » prévoit notamment, un soutien accru à l’Alliance franco-tunisienne pour le numérique. Plus généralement, l’objectif est d’encourager les échanges et la coopération entre les administrations compétentes, les entreprises et organismes français et tunisiens dans les domaines d’intérêt commun et notamment, dans les domaines des politiques en matière du numérique et de leur mise en œuvre, du renforcement des capacités humaines et organisationnelles, du développement régional, des investissements des entreprises, du développement de l’entreprenariat et de l’incubation, dans le respect de leurs législations internes et engagements internationaux.
 
En outre, la Secrétaire d’Etat au Numérique a rappelé tout son soutien à l’Alliance franco-tunisienne pour le numérique (AFTN). A ce titre, elle a précisé, dans son discours, que la France et la Tunisie abonderait un « Fonds commun à hauteur de 30 millions d’euros » pour favoriser la réponse aux appels d’offre. Ce Fonds sera « géré conjointement par Siparex, côté français, et Tuninvest, côté tunisien », a précisé la Secrétaire d’Etat. Dans la même perspective, Axelle LEMAIRE  a co-présidé avec M. JELASSI, la réunion de travail de l’Alliance en fin de journée, organisée par le Medef International et l’UTICA. Les ministres ont assisté à la signature des 34ème et 35ème accords de partenariat dans le cadre de l’Alliance : le CNRS, Tunisie Telecom et QOS Design vont joindre leurs efforts et leurs compétences pour œuvrer à la mise en place d’un centre de recherche commun, qui pourra se développer à terme sur l’ensemble du continent. De même Discovery et Softway Médical vont s’allier pour le développement et le déploiement de solutions d’e-santé au Maghreb et en Afrique.
 
Elle a également nommé le Représentant français de l’AFTN : Alexandre ZAPOLSKI, Chef d’entreprise et Co-Président de la commission Internationale du Syntec Numérique. Du côté tunisien, le Ministre Tawfik JELASSI a nommé Kais SELLAMI, Président de la Fédération Nationale des TIC à l’UTICA et Chef d’Entreprise.
 
La Délégation française, menée par la Secrétaire d’Etat, a ensuite quitté temporairement le Salon pour visiter le pôle de compétitivité El Gazalah, et notamment deux écoles privées d’ingénieurs : Sesame et Esprit, en pointe en matière de travail collaboratif des élèves.
 
Dans la mesure où la Secrétaire d’Etat devait intervenir de nouveau au Forum en séance plénière l’après-midi, elle a été remplacée par Alain DUCASS, d’ADETEF. Il est intervenu sur le sujet du numérique, du développement et des clés pour un co-développement équilibré.
 
Cinq tables rondes françaises
 
Autour de la Secrétaire d’Etat, la Délégation française était composée d’entreprises exposantes désireuses de découvrir le marché tunisien. Vingt-cinq entreprises* ont participé aux deux journées sur les stands France, le premier piloté par UbiFrance et estampillé French Tech et le second organisé par la Fédération des industriels des réseaux d’initiative publique (FIRIP).
 
Les pouvoirs publics français avaient également favorisé la présence française au niveau des tables rondes :

  • L’Agence nationale des Titres Sécurisés (ANTS) du Ministère de l’Intérieur a organisé une table ronde sur l’identité numérique ;
  • ITEMS international en partenariat avec l’Agence Nationale pour la Maîtrise de l’Energie (ANME), du Ministère tunisien de l’Industrie, de l’Energie et des Mines, ont évoqué le sujet de l’innovation énergétique par les TIC ;
  • La FIRIP et Alcatel-Lucent ont abordé le sujet-clé de l’aménagement numérique du territoire ;
  • Total Tunisie a réuni une assistance nombreuse sur le thème « Le digital chez TOTAL marketing & Services, Zoom sur le continent africain » ;
  • Le pôle de compétitivité Systematic a également présenté son savoir-faire.  

 
Par ailleurs, Daniel RATIER, d’Etalab, le Service du Premier ministre français en charge des questions de Données ouvertes (Open data), était invité a présenté l’expérience française lors de la table ronde organisée par le gouvernement tunisien sur le Gouvernement ouvert (voir également, à ce sujet, notre actualité sur la Conférence de Paris : De l'ouverture des données publiques à un gouvernement ouvert). Dans le prolongement du forum postal sur l’e-commerce intitulé « Tenir les promesses du commerce électronique en Afrique » au cours duquel  La poste française, sponsor, a présenté ses solutions. L’opérateur postal français était invité par La poste tunisienne, son partenaire, à assister à ICT4all. Les deux entités postales ont pu ainsi mettre en valeur leur coopération de longue date. 
 
ADETEF a échangé avec les entreprises françaises et tunisiennes présentes, grâce aux mises en relations effectuées par la secrétaire d'Etat et son équipe, à la DiMed et au groupement tunisien GET'IT. En marge du séminaire, une réunion de travail avec la société franco-tunisienne "Business et décisions", membre de GET'IT a permis d'avancer sur la faisabilité d'une la plate-forme collaborative pour la fondation franco-africaine pour la croissance.
 
En outre, la société française StreamMind a participé à la table ronde sur le m-paiement. StreamMind et le groupement Tunisien SOFIT, NEWTECH et ABGF ont présenté leur projet de Partenariat pour la création d’un réseau interbancaire de nouvelle génération en Tunisie utilisant la norme SEPA (Single Euro Payements Area ou Espace unique de paiement en euros) qui est le format d'avenir pour l’échange entre les banques et les entreprises en Europe. Ils ont indiqué qu’ils envisageraient de nouer ce partenariat dans le cadre de l’AFTN.  
 
L’entreprise STMicroelectronics s’est également montré intéressée à rejoindre l’AFTN, des démarches ont été entamées dans ce sens.
 
M. MOCILNIKAR est intervenu à la table ronde organisée par Pierpaolo SAPORITO, de l’Agence onusienne pour le Numérique, OCCAM, à propos du projet de plateforme numérique d’e-santé « E-MedMed ».
 
De réelles opportunités de business ont émergé. A titre d’exemple, Antoine BORDIER, représentant de l’Ecole 42 de Paris, a indiqué qu’après avoir lancé Academy+ en Roumanie, équivalent de l’Ecole 42 de Paris, une déclinaison tunisienne était à l’étude.
 
La Tunisie, et plus globalement les pays de la Méditerranée, sont autant de ponts entre les continents. Ainsi que l’a déclaré Mme LEMAIRE : « L’Euro-Méditerranée est notre cadre naturel d’évolution, nos rives sont liées par des passerelles humaines, nous sommes les enfants d’une même histoire, et partageons des valeurs communes ». Il faut se saisir des opportunités que cela représente.
 
 
* Liste des entreprises françaises présentes sur les deux stands France :
 
ACOME ; AGENCE NATIONALE DES TITRES SECURISES ; ALCATEL-LUCENT ; ARIADNEXT ;  ARTERIA ; BULL ; DECELECT ; ECOPA ; EVOLUTIV SI ; FABERNOVEL ; FIRIP (Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique) ; FOLAN ; GENITECH ;  GROUPE MARAIS ; INTRINSEC ; LINAGORA ; MANCIPOZ ; NOMOSPHERE ; OPTERNA ; SIFARIS ; SOVAL ; SYSTEMATIC ; TOTAL ; TRANSITION NETWORKS ; VIX TECHNOLOGIES.
 

- Multi-pays -
Date de mise à jour : 03/10/2014