Vous êtes ici

Financement de projets urbains intégrés sur la rive Sud de la Méditerranée

160_enpi-img_3687_thumb.jpg
Photo EPA © EU/ENPI Info Centre
Des bailleurs ont engagé une démarche pour favoriser l’émergence de projets de développement urbain durable susceptibles d’être labellisés par l’Union pour la Méditerranée.

Contexte
 
En juin 2010, la Banque Européenne d’Investissement et l’Agence Française de Développement ont coordonné l’élaboration de critères communs entre les bailleurs : Banque Européenne d’Investissement (BEI), Agence Française de Développement (AFD), Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), Banque Mondiale (BM),) puis plus récemment la Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW). Ils se sont intéressés à la démarche de la Banque Européenne de Reconstruction et de Développement (BERD) et du réseau des Caisses des Dépôts pour la mise à l’examen de projets urbains durables en Méditerranée. La synthèse a été présentée à Barcelone en mars 2011 en présence du Secrétaire Général Adjoint de l’Union pour la Méditeterranée (UpM) en charge des transports et de l'urbain.
 
L’Agence Française de Développement (AFD) est devenue chef de file sur cette initiative des bailleurs.
 
Objectifs
 
Suite à ces dynamiques, la BEI, l’AFD et le Secrétariat de l’Union pour la Méditerranée ont souhaité proposer une « Urban Projects Finance Initiative » avec l’identification de 10 à 15 projets à fort potentiel (0.5 M€), et le financement, au titre de la facilité de voisinage, d’une assistance technique pour permettre leur réalisation (5M€). Par ailleurs, un programme de coopération sera mis en place par le Centre Méditerranéen d’Initiatives (CMI) pour 400 000 €. Les bailleurs envisagent de mobiliser 2 milliards d’euros de prêts pour le financement de ces projets urbains intégrés pilotes.
 
Mise en œuvre
 
Les appels d’offre envisagés au 1er semestre 2014 seraient suivis par la DiMed.

Date de mise à jour : 26/06/2013