Vous êtes ici

Sécurisation des investissements en Méditerranée (ISMED)

investissement_en_med.png
Crédit © Union Européenne 2013
La perception du risque est très présente dans la région Afrique du Nord et Moyen-Orient et freine la décision d’investir. Pour la contrer, il faut créer de nouveaux instruments facilitant les investissements.

Contexte
 
La situation instable dans certains pays méditerranéens freine les investissements. L’enjeu est de créer des conditions plus favorables aux investissements étrangers ou mixtes (en partenariat avec des investisseurs locaux) dans ces pays, en élaborant de nouveaux mécanismes ou instruments, si possible directement  accessibles aux investisseurs et opérateurs.
 
Objectifs
 
Un premier groupe de travail international inter-agences sur la sécurisation des investissements en Méditerranée (ISMED), piloté par la Commission européenne, l’OCDE et la MIGA (Groupe Banque Mondiale), avec la participation de la BEI, de la SFI, de la BERD, de l’AFD, de la KFW et du secrétariat de l’UPM a élaboré un rapport entre 2010 et 2011 et a remis des conclusions agréées par tous les participants en décembre 2011. Sur la base de ce travail préparatoire, la Commission européenne a déjà adopté deux mesures pratiques pour, d’une part, améliorer la situation juridique des investissements, grâce au financement communautaire de missions d’expertise de l’OCDE sur certains projets, à la demande des gouvernements concernés, et, d’autre part,  diminuer le coût des garanties de certains investissements prioritaires  par l’activation correspondante de sa facilité d’investissement Voisinage (FIV).
 
A l’initiative de la DiMed, ce groupe de travail ISMED vient d’être reconstitué sous la forme d’un  groupe de travail autonome à l’OCDE, dans le cadre du programme MENA (juin 2013). Son objectif va être de créer à bref délai de nouveaux mécanismes ou procédures  sur la base des pistes évoquées dans le rapport ISMED de décembre 2011, comme à assurer le suivi des mesures qui ont été adoptées dès 2012 par la Commission européenne, et qui visent ensemble à améliorer la situation des investisseurs étrangers et locaux en Méditerranée.
 
Mise en œuvre
 
Le groupe de travail sur la sécurisation des investissements en Méditerranée (ISMED) dans le cadre du programme Afrique du Nord et Moyen-Orient de l’OCDE va se constituer en tant que groupe de travail autonome dès septembre 2013.
 
 

Date de mise à jour : 26/06/2013